• Laisser un message public à dabisa92

  • Anonyme

    Pour savoir qui je suis, cet présentation de mon dernier livre :

    "Olky Cilzeita _1_ Le Joyau ", (Roman) .

    Note de l’auteur

    "Si tu danses avec ta vie, tu pourras glisser sans réfléchir là où tu dois aller, dans des directions que tu n’aurais pas pu prendre autrement. (Page 441) "
    " C’est pourquoi il faut être un danseur et un guerrier dans le Tao. Alors, guidé du point par ton être originel, tu pourras suivre / sans suivre la Voie, par ta danse avec les circonstances. Connaissance transcendante parce tu sauras distinguer, sans savoir par l’intellect, la raison, le vrai du faux dans ton présent. (Page 453) "

    J'espère, par ce roman, répondre aux interrogations fondamentales que se pose l’homme depuis la nuit des temps sur la vie et la mort, pourquoi le mal et le besoin de faire le mal.
    Il est également question d'alchimie: comment transformer le grossier en subtile, le vulgaire en noble, ce qui est vil, abject dans notre esprit et dans notre âme – cause d’ignorance et de toutes les violences, des perversions, des crimes –, en feu transcendant de connaissance et d’éveil, le plomb en or, pour trouver le Joyau, la Pierre Philosophale des alchimistes ?
    Pour l'écrire j’ai donné libre cours à mon imagination en la nourrissant de mon vécu et de ma connaissance de notre culture universelle, d’archéologie, d’anthropologie, d’ethnologie, de psychologie, de psychanalyse, des diverses spiritualités, philosophies, ésotérismes, mythologies. J’ai également puisé dans les dernières découvertes scientifiques de pointe : mécanique quantique, théorie des cordes et du grand M, physique des particules, astrophysique.
    J’ai fouillé la fange humaine pour en avoir une plus ample intelligence. Car, comme l'a écrit Emile Zola, la vérité, comme le feu, purifie tout. Pour être au plus proche de la vérité j’ai exploré notre humanité et l’être par le plus large champ du savoir qu’il m’est possible d’avoir aujourd’hui. Si je ne suis pas un savant j’en ai au moins l’esprit d’investigation. Il ne suffit pas de chercher à connaître ce qui est, il faut aussi comprendre pourquoi c’est ainsi. Je n’ai rien atténué de ce qui est abject, infâme, des manifestations de ce mal infernal lové dans les profondeurs de notre esprit. Il est la cause des tragédies individuelles et des folies collectives monstrueuses que nous n’avons que trop connues, vécues tout au long de notre histoire. Je souhaite ainsi ardemment contribuer, modestement, à ce que cessent ces débordements barbares innommables d’ignominies, ces massacres individuels et de masse partout à travers le monde.
    La vision illusoire de notre être et de notre existence, de notre vie et de notre mort, est un voile qui nous sépare de l'Un, du Soi : totale liberté. Par mon art et mes écrits je partage les connaissances acquises par mon vécu, sans rien transmettre de l'ordre de la cognition, pour aller vers cet autre côté, sans dualité.
    Rien à prêcher, car il ne s'agit pas de croyance ou d'incroyance en ceci ou cela. Il suffit d'en faire l'expérience pour en avoir la Connaissance et vivre en Kalupa (japonais: Mushin, chinois : Wuxing ou Wu-hsi, tibétain : Dzogchen).

    "(...) il n'est besoin d'aucune connaissance intellectuelle, historique ou culturelle. Il est au-delà de l'intellect de par sa nature même. (...) on ne peut pas dire que le Dzogchen appartienne à la culture d'un pays donné. Il y a par exemple un tantra du Dzogchen (...) qui dit que l'on peut trouver les enseignements Dzogchen dans treize autres systèmes solaires ; on ne peut donc pas vraiment dire qu'ils appartiennent à la planète Terre, et encore moins à une culture particulière."

    Chögyal Namkhai Norbu

    « DZOGCHEN ET TANTRA »
    Éditions Albin Michel.
    _____________________

    Boutique en ligne de mes livres :
    http://www.lulu.com/spotlight/Enz_ELDEN
    Mes créations picturales :
    http://www.artactif.com/artkalupa
    Contacts :
    enz.elden@yahoo.fr / art.kalupa@orange.fr / Skype: enz.elden

  • alloooo bb

  • salut répond au privé

  • Anonyme

    Slr